pagnol

"Marcel Pagnol raconte, en qualité de témoin, les personnages de son enfance et la vie dans la famille d'un instituteur d'Aubagne, qui va s'animer avec la location d'une bastide dans la garrigue de l'arrière-pays marseillais où ils vont passer les grandes vacances. Cette villa dont rêve Marcel depuis toujours se nommera la Bastide neuve, il y passera les plus beaux jours de sa vie.

On y voit comment le petit Marcel parvient à épanouir peu à peu sa personnalité, celle d’un fils aîné de Provence, passionné par la lecture et les aventures dans les collines, partagé entre son amour exclusif pour la belle couturière, éternelle jeune fille incarnée par Augustine, qui sera une mère tendre et discrète, et l’admiration pour son père, Joseph le maître d’école, anticlérical et anti-alcoolique, mais profondément humain. Il ne deviendra complètement son héros qu’en lui prouvant qu’il aime autant que lui ses chères collines, glorifié par un exploit de chasse. L’enfant se débat entre ses rêves et les découvertes parfois angoissantes de la réalité du monde où il vit : Les adultes peuvent aussi mentir...

Sentir qu’il est aimé et entouré, parvenir à être fier de ses parents et de lui-même est le défi même de cette belle et poignante histoire.... à la fois unique et universelle."

 

Non, je n'avais jamais lu de Pagnol. Personne ne m'a demandé de le lire à l'école. Ne me regardez pas comme ça, on a tous nos tares!

Autant le dire tout de suite: je n'ai pas été totalement emportée. Certes, c'est bien écrit. Ca se lit très vite, sans longueurs, sans lourdeurs. Et surtout, c'est criant de réalisme: la manière dont Marcel Pagnol fait revivre le petit garçon qu'il était et le regard qu'il posait sur les choses est passionnante. Il a fait résonner en moi mon enfance: l'envie folle que nos parents soient parfaits, l'émerveillement du quotidien, la cruauté naturelle et sans malice et l'amertume de grandir... Ses descriptions sont d'une justesse folle.

On sent de plus une grande tendresse pour la galerie de personnages qu'il évoque.

Des quelques critiques que j'ai eu l'occasion de parcourir, beaucoup déplorent que tout ait changé, depuis. J'ai justement pensé l'inverse! Peu importent les années ou les changements apportés par la technologie, un enfant reste un enfant

Ce sont cependant des souvenirs, et à ce titre, ça n'a rien à voir avec un roman d'aventure, évidemment! Si l'ambiance provençale vous laisse indifférent et que l'époque ne vous intéresse pas pour deux sous, vous risquez de vous ennuyer un peu. Pas longtemps, cependant: le livre est très court.

Il fait partie de ces classiques qui n'auraient sans doute pas le même succès s'ils sortaient aujourd'hui... En fait, dès que j'y repense, je me dis simplement "C'était sympa". Pas "Quel monument!" ou "Quel extraordinaire récit!", non. Juste, "C'était sympa".

Donc allez-y, lisez-le... C'est sympa.

(Pardon, Marcel)

 

bannièreABC2014-aléatoire

 

 

Cette lecture était la dernière de mon challenge ABC2014! A suivre le debriefing de cette drôle d'aventure...