Ne vous posez pas de questions et faites ce que je vous dis: c'est un incontournable!
11 avril 2017

Americanah, Chimamanda Ngozi Adichie

«En descendant de l’avion à Lagos, j’ai eu l’impression d’avoir cessé d’être noire.» Ifemelu quitte le Nigeria pour aller faire ses études à Philadelphie. Jeune et inexpérimentée, elle laisse derrière elle son grand amour, Obinze, éternel admirateur de l’Amérique qui compte bien la rejoindre. Mais comment rester soi lorsqu’on change de continent, lorsque soudainement la couleur de votre peau prend un sens et une importance que vous ne lui aviez jamais donnés? Pendant quinze ans, Ifemelu tentera de trouver sa place aux... [Lire la suite]
Posté par Amanite à 13:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

31 mars 2017

Le garçon en pyjama rayé, John Boyne

  "Vous ne trouverez pas ici le résumé de ce livre car il est important de le découvrir sans savoir de quoi il parle. On dira simplement qu'il s'agit de l'histoire du jeune Bruno que sa curiosité va mener à une rencontre de l'autre côté d'une étrange barrière. Une de ces barrières qui séparent les hommes et qui ne devraient pas exister."   Je joue ma blasée, je lève les yeux au ciel, et je soupire "Ouaaiiis, bon, les récits de seconde guerre mondiale, t'sais, pfff, c'est bon quoi, c'est pas trop ma came". Ce qui est... [Lire la suite]
Posté par Amanite à 14:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
04 janvier 2015

Les cerfs-volants de Kaboul, Khaled Hosseini

"Dans les années 70 à Kaboul, le petit Amir, fils d'un riche commerçant pachtoun, partage son enfance avec son serviteur Hassan, jeune chiite condamné pour ses origines à exécuter les tâches les plus viles. Liés par une indéfectible passion pour les cerfs-volants, les garçons grandissent heureux dans une cité ouverte et accueillante. Ni la différence de leur condition ni les railleries des camarades n'entament leur amitié. Jusqu'au jour où Amir commet la pire des lâchetés... Eté 2001. Réfugié depuis plusieurs années aux Etats-Unis,... [Lire la suite]
Posté par Amanite à 21:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
24 septembre 2014

Une maison de poupée, Henrik Ibsen

    "Dans cette maison où la femme est et n'est qu'une poupée, les hommes sont des pantins, veules et pleutres. Sans doute Nora incarne-t-elle une sorte de moment auroral du féminisme, alors qu'être, c'est sortir, partir. Et Ibsen, grâce à ce chef-d'oeuvre, accède au panthéon de la littérature mondiale. Mais si sa poupée se met, sinon à vivre, du moins à le vouloir, au point de bousculer au passage l'alibi de l'instinct maternel, c'est qu'autour d'elle les hommes se meurent. Ibsen exalte moins Nora qu'il n'accable le... [Lire la suite]
Posté par Amanite à 22:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 septembre 2014

Avant toi, Jojo Moyes

  "Quand Lou apprend que le bar où elle est serveuse depuis des années, met la clé sous la porte, c’est la panique. En pleine crise, dans ce trou paumé de l’Angleterre, elle se démène pour dégoter un job qui lui permettra d’apporter à sa famille le soutien financier nécessaire. On lui propose un contrat de six mois pour tenir compagnie à un handicapé. C’est alors que la jeune femme découvre Will, un jeune tétraplégique qui rêve de mettre fin à ses jours. Lou n’a que quelques mois pour le faire changer d’avis."   [Note:... [Lire la suite]
Posté par Amanite à 18:47 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
30 juin 2014

Nos étoiles contraires, John Green

Hazel, 16 ans, est atteinte d’un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l’évolution de la maladie, mais elle se sait condamnée. Bien qu'elle s'y ennuie passablement, elle intègre un groupe de soutien, fréquenté par d'autres jeunes malades. C’est là qu’elle rencontre Augustus, un garçon en rémission, qui partage son humour et son goût de la littérature. Entre les deux adolescents, l'attirance est immédiate. Et malgré les réticences d’Hazel, qui a peur de s’impliquer dans une relation dont le temps est compté, leur... [Lire la suite]
Posté par Amanite à 07:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

24 janvier 2014

Darling, Jean Teulé

Elle voulait qu'on l'appelle " Darling ". Elle y tenait ! Pour oublier les coups reçus depuis l'enfance, les rebuffades et les insultes, pour effacer les cicatrices et atténuer la morsure des cauchemars qui la hantent. Elle voulait que les autres entendent, au moins une fois dans leur existence, la voix de toutes les " Darling " du monde. Elle a rencontré Jean Teulé. Il l'a écoutée et lui a écrit ce roman. Inutile de tourner autour du pot: j'ai adoré ce livre. J'avais déjà beaucoup aimé "Le magasin des suicides" qui m'avait fait... [Lire la suite]
Posté par Amanite à 10:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
05 décembre 2013

Soie, Alessandro Barrico

"Vers 1860, pour sauver les élevages de vers à soie contaminés par une épidémie, Hervé Joncour entreprend quatre expéditions au Japon pour acheter des oeufs sains. Entre les monts du Vivarais et le Japon, c'est le choc de deux mondes, une histoire d'amour et de guerre, une alchimie merveilleuse qui tisse le roman de fils impalpables. Des voyages longs et dangereux, des amours impossibles qui se poursuivent sans jamais avoir commencé, des personnages de désirs et de passions, le velours d'une voix, la sacralisation d'un tissu... [Lire la suite]
Posté par Amanite à 18:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24 octobre 2013

Tous au lit, mes agneaux!, Susanne Curtis

Que de mal pour mettre au lit cinq petits bandits ! Le premier a soif, le second a besoin d'un mouchoir. Quant aux autres... Et si rien n'entame la patience de maman brebis, il faut bien l'avouer, quand enfin ils sont couchés, elle est épuisée ! Une histoire très tendre sur le rituel du coucher avec cinq petits moutons en peluche tout doux à caresser... A lire dans son lit, après avoir enfilé son pyjama! Face au populaire "Tchi-Tchi", on trouve sur la table de nuit de la Boulette "Tous au lit, mes agneaux!" de Susanne Curtis. Et... [Lire la suite]
Posté par Amanite à 19:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 octobre 2013

Des souris et des hommes, John Steinbeck

"Lennie serra les doigts, se cramponna aux cheveux. - Lâche-moi, cria-t-elle. Mais lâche-moi donc. Lennie était affolé. Son visage se contractait. Elle se mit à hurler et, de l'autre main, il lui couvrit la bouche et le nez.- Non, j'vous en prie, supplia-t-il. Oh, j'vous en prie, ne faites pas ça. George se fâcherait. Elle se débattait vigoureusement sous ses mains... - Oh, je vous en prie, ne faites pas ça, supplia-t-il. George va dire que j'ai encore fait quelque chose de mal. Il m'laissera pas soigner les lapins."   Quelle... [Lire la suite]
Posté par Amanite à 08:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,