songofice1

 

 

Je n'ai pas pour habitude de découvrir les livres après avoir vu leurs adaptations. J'essaye toujours de garder mon premier regard pour le roman, peut-être histoire de prendre un air snob et cultivé en soupirant "C'est tellement mieux dans le livre".

Mais voilà, quand on traîne sur les internets, on s'expose méchamment aux spoilers. Je me suis retrouvée happée par la série, enchaînant les épisodes, sans même avoir tenté d'ouvrir le premier tome qui trônait (ho ho ho) pourtant dans ma bibliothèque. Heureusement, j'ai eu un sursaut d'orgueil. Je veux pouvoir dire sur un ton hautain "C'est tellement mieux dans le livre".

Savoir ce qui va se passer n'entame en rien le plaisir de cette lecture. On aborde plus posément la géopolitique complexe du royaume de Westeros, son histoire et ses légendes. Les enjeux de chaque décision apparaissent bien plus clairement.

Amusant de constater à quel point cet approfondissement permet de modifier ma vision de certains personnages ! Le bon roi Robert, ce poivrot inconséquent, m'attendrit : taillé pour la guerre, il s'est retrouvé enchaîné au Trône de fer, au coeur de mesquineries politiques qu'il méprise. Le froid Tywin Lannister gagne un brin d'humanité (mais pas trop non plus). Khal Drogo semble plus respectueux, Robb Stark plus jeune, Catelyn moins intransigeante. Emportée par l'enthousiasme, j'ai enchaîné les deux premiers tomes (ceux du découpage français, justement décrié par tout le monde sauf par les éditeurs qui sont contents de faire plein de sous). Je crois que je suis devenue un peu relou, à m'exclamer régulièrement "Hé ! Tu savais que... ?"  à qui voulait m'entendre (soit pas grand monde, mais je ne leur ai pas laissé le choix). (N'aurais-je pas mis trop de parenthèses dans ce paragraphe ?)

L'ambiance "Nid de vipères" de Port Réal m'a particulièrement impressionnée. Partout, des oreilles indiscrètes, à la solde de l'un ou de l'autre... A croire que tous sont vendus ! Cette paranoïa perpétuelle pèse lourd sur les épaules de ce pauvre Ned Stark, qui prône l'honneur et la droiture, et se retrouve à naviguer en eaux troubles sans pouvoir faire confiance à personne. 

Le travail sur la psychologie des personnages est d'ailleurs admirable. Malgré leur nombre hallucinant (difficile de s'y retrouver au début !), ils sont tous crédibles, avec leurs motivations propres, mais aussi leurs contradictions. Une complexité devant laquelle on ne peut que s'incliner.

Si vous êtes fan de la série, ne craignez pas que tout ait déjà été dit, et n'hésitez pas à découvrir tout ce que le petit écran n'a pas pu rendre. Vous aussi, crânez en société.

 

teachsmall

Ce livre fait partie du challenge "Teacher's Favourite Books", en plus.